A bißerla

mardi 1er septembre 2009

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [français]

Contrairement à ce que l’on pourrait penser après avoir lu ces deux anecdotes, il existe des mots français et allemands ( ou mieux : « franconiens ») que tout le monde est capable de sortir quand la situation le demande.

Il faut dire qu´il s´agit de mots nécessaires pour survivre pendant ces quelques jours d´échange. Et oui, les échanges ont aussi un cóté dangeureux, car croyez-le ou pas, mais on peut facilement prendre 15 kilos en 5 jours. Quand les Allemands sont en France, ils se plaignent de manger pendant 5 heures en avalant 15 plats différents et les Français se lamentent d´avoir une overdose de gâteau à la crème à la fin du séjour en Allemagne.

C´est pour cela que tout le monde a compris qu´il faut surtout retenir deux mots : en français « un tout petit peu » et en allemand/franconien « a bißerla », lorsque l´étranger très hospitalier leur demande : « Vous en voulez d´autre ? » Alors retenez ces deux mots !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0